Le babillard

Explorer l'édition indépendante

Presse : La dernière génération de mortels

Parution mardi 24 août 2021

Dans les DNA et dans l’Alsace, Veneranda Paladino parle du dernier recueil de Georges-Olivier Châteaureynaud

« Parce qu’il a exercé un grand nombre de métiers (…) le romancier dépeint avec une grande finesse et justesse les réalités humaines (…) Comme les grands maîtres du genre : Poe, Maupassant, Henry James, Kipling, Tchekhov, l’auteur de La dernière génération des mortels maîtrise l’art de la chute. »

Des mots forts pour dire l’extraordinaire richesse de ce tout petit grand livre.

La dernière génération de mortels, de Georges-Olivier Châteaureynaud, 46 pages, 6 euros.